Envie de participer ?

 

Bonjour à toutes et à tous
 
Pour ceux dont la famille est éloignée, notre but était de nous réunir cet été.
Après des mois de confinement, de solitude, de sacrifices, nous espèrions enfin voir nos enfants, nos petits-enfants et même arrières petits-enfants pour certains.
Hélas les choses ne se passent pas comme on aurait voulu qu'elles se passent, le virus est encore présent et montre même des signes de recrudescence.
Sans doute de notre faute (je parle des français trop pressés de retrouver une vie normale "Fête de la musique, Paris Plage, feux d'artifice dans le midi..." sans gestes barrières.
Nous allons tous le payer maintenant. Il va nous falloir être raisonnables, ne pas oublier notre masque, refaire du 'Drive', faire nos courses au moment où les commerces seront calmes.
 
Dimanche dernier nous avons fait une excellente remontée de l'Odet jusqu'à l'anse de Toulven. Sous un ciel bleu sans un nuage, nous sommes partis vers 10 h 30 vers Quimper, après une navigation tranquille nous sommes entrés dans l'anse déserte et naturellement 2 lignes de 7 bateaux se sont amarrés à couple. L'apéritif et le déjeuner chacun sur son bateau et après un petit temps de digestion, certains se sont mis à l'eau. Vers 16 heures nous avons largué les amarres, certains sont remontés jusqu'à la baie de Kérogan, d'autres ont remonté le bras de mer vers le Moulin du Pont. Vers 17 h 15 tout le monde arrivait aux pontons. Une excellente journée sans trop de risques, chacun étant resté sur son bateau et nous étions en plein air. Le port du masque sur les pontons était recommandé. Je m'étonne de ne pas avoir vu quelques photos sur le site. Ce n'est pas compliqué d'envoyer une photo à Michel Tosi qui se fera un plaisir de la mettre sur le site. Voici son mail : duniroise@gmail.com
 
Pourrons-nous faire notre pique-nique au mois d'août, rien n'est sûr pour l'instant ?
 
Le 8 août, à la librairie de la plage, Pascale Tamalet, notre correspondante du Télégramme dédicacera son livre à la librairie de la Plage de 10 heures à 13 heures.  
 
Nous sommes le vendredi 24 juillet, bonne fête aux Christine, Marie-Christine...
 
Il est l'heure (11 h 30), je trinque avec vous tous et vous dis Yeac'hed Mat.
 
Prenez soin de vous, protégez-vous bien. Face à la tempête, faisons le dos rond, patientons, nous aurons des jours meilleurs.
 
A bientôt
Amitiés, bises aux dames
Jean-Michel

Voir toutes les newsletters